Françoise Dorléac : "Je suis Solange Garnier"

"Solange Garnier ?" Pour ceux qui ne connaissent pas "Les demoiselles de Rochefort" par cœur (une grande majorité de personnes saines d'esprit), Solange Garnier, c'est la jumelle rousse dans le fameux film de Jacques Demy. Si à l'écran elle est la soeur de Catherine Deneuve, c'est aussi le cas à la ville, et c'est même elle que nous devons remercié pour l'entrée de Deneuve dans le cinéma ! Cette jeune femme extravertie, morte trop tôt, fut une actrice atypique, que j'aimerais vous présenter.

Françoise Dorléac est la deuxième des quatre sœurs Dorléac. Elle est née le 21 mars de l'union de Maurice Dorléac, célèbre acteur de cinéma et de théâtre, et de Renée Deneuve, elle aussi proche du monde du théâtre. C'est Françoise l'actrice née de la famille. Elle ne rêve que de comédie, et va très vite, à la suite de son expulsion du lycée, étudier l'art dramatique. D'abord dans le cours d'art dramatique de Raymond Girard puis au conservatoire d'art dramatique.

En 1960, elle tient son premier rôle sur le devant de la scène dans "Gigi". Mais le film qui la fera connaître est "L'homme de Rio" de Philippe de Broca dans lequel elle donne la réplique à Jean-Paul Belmondo. Elle va enchaîner avec "La peau douce" de François Truffaut et avec "Cul-de-sac" de Roman Polanski. Enfin, elle tourne auprès de sa sœur dans "Les demoiselles de Rochefort", où elle interprète le rôle de Solange. C'est en se rendant à l'avant première du film, à Londres, le 26 juin 1967, qu'elle a l'accident de voiture qui lui sera fatal.

Sa carrière bien que courte fut fructueuse puisqu'elle fut dirigée par quelques uns des plus grands réalisateurs. Son jeu était très différent de celui se sa cadette. En effet plus extravertie, Dorléac avait un jeu empli d'émotion mais aussi d'humour, parfois faussement mystérieux, mais toujours admirable et magnifique. Elle est une grande actrice au même titre que Catherine Deneuve, il ne faut pas l'oublier.

Retour à l'accueil